• L'équipe heRVé

Qu'est-ce que le métavers ?


« Si on devait définir le métavers simplement : c’est la création d’autres mondes et la recherche de nouvelles interactions et relations en utilisant les technologies qui sont disponibles aujourd’hui. La réalité virtuelle est une excuse pour se poser des questions, se rencontrer et transformer des savoirs au sein de projets, d’objets et de rencontres. » Voici comment les fondateurs d’heRVé définissent le métavers.





Le métavers, un concept né de la science-fiction des années 90


S’il est encore difficile d’appréhender les enjeux et mécanique de ce monde virtuel et alternatif, le métavers est un concept pas si nouveau que cela. Il trouve son origine dans le livre « Le samouraï virtuel », publié en 1992 par l’Américain Neal Stephenson qui fait allusion à un monde parallèle créé par un riche entrepreneur.


Définition du métavers


Aujourd’hui le terme métavers revient à la mode et attire les géants de la tech. Il dépeint un monde immersif et virtuel en trois dimensions au sein duquel les interactions sont bien réelles.


- Jouer, échanger avec d’autres personnes, travailler… via les technologies immersives (AR et VR), et la création d’avatars, ce monde immersif reprend les règles de communication de la réalité : expressions, tonalité de voix…


- Généré par un ordinateur, le métavers est en direct et à la particularité d’être persistant. Il reste donc permanent et n’a pas de fin.


- Sans limite, tout le monde peut y participer, il offre un espace économique comme un autre : chacun peut créer de la valeur, acheter ou vendre des biens.



A chacun d’imaginer son métavers


Il n’existe pas un seul métavers mais une multitude en fonction des besoins et des objectifs poursuivis. Chacun va pouvoir y installer ses propres contenus pour réaliser l’expérience souhaitée : visite d’un lieu, formation et apprentissage d’un métier, divertissement …

Accessible via une fenêtre Internet ou via un casque de VR, le métavers s’inscrit petit à petit dans les usages de notre société.




Vous pouvez retrouver l’interview des fondateurs d’heRVé à ce sujet, juste ici



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Formation à un nouveau métier, transfert de compétences, apprentissage de règles de sécurité… les technologies immersives sont de très bons outils pour optimiser l’apprentissage. Mais quel bon mix cho